Saverne - Concert de l'AJAM

Un guitariste d'exception

DNA_29 mars 2015

A l'invitation de l'AJAM, Jean-Sébastien Ponchel a donné dernièrement au château de Saverne un récital impressionnant de virtuosité, de facilité et de simplicité.

Il arrive sur scène très simplement, salue le public et joue à la guitare une élégie de Johann Kaspar Mertz. La musique de Jean-Sébastien Ponchel s’écoute en douceur, le son est chaud et vibrant et s’impose sans aucun effort. On croirait presque entendre des harmonies « à la Chopin ».

Aucun effort, aucune crispation

Après ce premier morceau, le public est déjà conquis. Il sait qu’il est en présence d’un musicien d’exception. Très naturellement, ce dernier présente les trois morceaux à venir : trois études de H. Villalobos (1-7-12). Il y fait preuve d’une musicalité et d’une maîtrise technique étonnante. Ces pièces sont non seulement musicalement réussies mais aussi d’un niveau technique redoutable. Jean-Sébastien Ponchel en joue dans tous les sens du mot. On ne perçoit aucun effort, aucune crispation. La musique sonne avec une parfaite évidence et les applaudissements sont à la mesure du talent de l’interprète. Il finira cette première partie par des œuvres de A. Barrios, Lennox Berkeley et Francisco Tarrega.

Après un bref entracte de quelques minutes, le guitariste revient et propose des pièces de Turilla, Rodrigo, et Llobet. À la fin de chaque pièce, il y a un silence ou l’émotion est palpable dans la salle Marie-Antoinette, avant que n’éclatent les applaudissements.

En fin de concert, après un bis plus que chaleureusement applaudi, Jean-Sébastien Ponchel a encouragé les professeurs et les élèves des cours de guitare de l’école de musique de Saverne.

L’après-midi précédent ce concert, Jean-Sébastien Ponchel avait dirigé une master class et avoué que le niveau des élèves était extrêmement intéressant. Nul doute qu’après un tel concert les énergies de tous soient portées au maximum.

 

Connexion