Musique - 3e concert de l'AJAM

La belle Odyssée des cuivres en Alsace

DNA_Cahier Culture_5 février 2015

Troisième formation soutenue par L’AJAM cette saison, le quintette à vent Odyssée s’est produit à sept reprises en Alsace.

 

L’une des originalités du soutien AJAM réside dans l’organisation d’une tournée de concerts dans toute la région. Ainsi, le quintette Odyssée a pu donner sept concerts, de Sainte-Marie-aux-Mines à Muttersholz et de Haguenau à Altkirch.

Une opportunité stimulante pour ces jeunes musiciens qui parachèvent leurs études. C’est d’ailleurs au Conservatoire de Paris qu’ils se sont rencontrés il y a trois ans.

Les cinq musiciens allient une solide maîtrise technique et un remarquable travail de musique de chambre. De fait, on a pu apprécier le sens de la mixture de timbre, travaillée tout en finesse, équilibre parfait entre sonorités individuelles et écoute mutuelle. La soirée est donc riche en couleurs instrumentales qui font le principal intérêt des 3 pièces brèves d’Ibert et des extraits de Carmen de Bizet ; une richesse sonore qui aurait pu être relevée par des contrastes dynamiques plus grands et des partis pris interprétatifs plus nets.

Beaucoup plus spécifique au répertoire des vents, Summer Music de Barber est une pièce de forme libre dont les épisodes fascinent : langueur mélodique, staccatos trottinants, fourmillements d’arpèges et cantilène étirée sont autant d’évocations abstraites de la torpeur estivale. L’investissement et la précision des musiciens sont encore rehaussés dans les 6 Bagatelles de Ligeti, humoristiques ou gracieuses dans les moments rapides, lyriques et graves dans les tempi lents.

L’arrangement pour quintette à vent de Pierre et le loup de Prokofiev semble naturel, tant les vents ont le beau rôle de cette célèbre partition. De plus, le quintette Odyssée propose de jouer le texte par les musiciens eux-mêmes. Entreprise ardue que les musiciens gèrent avec autant de charme que de conviction.

Gilles Toussaint

Connexion